Je suis enceinte et étudiante

Une grossesse n'est absolument pas incompatible aves les études.

Si vous êtes étudiante et que vous découvrez que vous êtes enceinte vous devrez juste vous inscrire à la CAF pour toucher vos aides et enregistrer votre grossesse. Cela vous permettra également d'avoir vos soins remboursés.

Si votre accouchement risque de tomber dans la période des éxamens vous pouvez demander un report auprès de votre établissement et de votre académie. Il est dans ce cas accordé.

En attendant et si votre grossesse est fragile vous pouvez suivre votre formation par correspondance.

Si vous êtes à l'université par exemple vous pourrez recevoir les cours par correspondance en vérifiant s'il y a un service de télé-enseigenement.

Pour les autres formations, vous pouvez contacter le CNED et suivre votre formation à distance pour vous présenter le jour des épreuves en même temps que les autres élèves. Cela ne vous empêche pas d'aller en cours quand vous les voulez ou quand vous le pouvez.

Si vous avez un problème de logement rendez-vous sur ce lien

Site sur les aides d'urgence

Logement d’urgence dans tous les CROUS

Tous les CROUS doivent proposer des dispositifs d’hébergement d’urgence pour  les étudiants qui sont dans une situation particulièrement difficile, en rupture avec leur famille et qui doivent s’assumer seuls.
Si vous êtes étudiante enceinte en difficulté vous pouvez bénéficier d’un logement d’urgence.
Il faut s’adresser à l’assistante sociale du CROUS qui dispose de logements temporaires de dépannage et qui instruit les demandes d »attribution de logement définitif pour l’année universitaire.

Des guichets ouverts pendant les périodes de congés universitaires

Pendant chaque période de vacances universitaires, les CROUS ont une permanence et un service continu pour que les étudiants en situation d’urgence puissent recevoir écoute et aide.

Aide financière d’urgence

Le fonds national d’aide d’urgence (FNAU) permet d’apporter  une aide financière rapide et personnalisée aux étudiants rencontrant de graves difficultés et à ceux qui doivent faire face à des difficultés spécifiques durables, comme la rupture familiale ou la situation d’indépendance avérée.

L’aide d’urgence peut revêtir deux formes :

Une aide ponctuelle en faveur de l’étudiant(e) qui rencontre momentanément de graves difficultés.
L’aide d’urgence ponctuelle doit permettre de prendre en compte des situations nouvelles, imprévisibles qui interviennent en cours d’année universitaire et qui peuvent amener un(e) étudiant(e) à abandonner ses études. L’aide ponctuelle est cumulable avec une bourse sur critères sociaux, une aide d’urgence annuelle, une aide à la mobilité, une aide au mérite ou un prêt d’honneur. Elle est attribuée après évaluation de la demande par une assistante sociale.

Une aide annuelle accordée à l’étudiant(e) qui rencontre des difficultés pérennes. L’âge limite pour bénéficier d’une aide d’urgence est fixé à 35 ans, y compris pour les étudiants en reprise d’études. L’aide d’urgence annuelle doit permettre de répondre à certaines situations pérennes ne pouvant donner lieu au versement d’une bourse d’enseignement supérieur en raison de la non-satisfaction d’au moins une des conditions imposées par la réglementation des bourses d’enseignement supérieur sur critères sociaux du ministère de l’enseignement supérieur et de la recherche. L’aide annuelle ne peut pas être cumulée avec une bourse sur critères sociaux. En revanche, elle est cumulable avec une aide à la mobilité et au mérite.

Important : L’étudiant doit faire la demande d’aide auprès du CROUS de son académie. L’attribution et le montant de l’aide d’urgence sont décidés au sein d’une commission. Le directeur du CROUS peut néanmoins accorder une aide pouvant aller jusqu’à 200 euros avant l’examen de la demande en commission.
En savoir plus :  http://www.etudiant.gouv.fr/pid20440/aides-d-urgence.html

Droit au RSA

Le revenu de solidarité active (RSA)  peut vous être attribué si vous êtes étudiante et enceinte, même si vous avez  moins de 25 ans.
Rapprochez-vous de la Caisse d’allocations familiales (CAF) du lieu de votre résidence auprès de laquelle vous devez initier votre demande.

Les Aides pour les étudiantes

 

L' aide financière d’urgence du Crous

Le Fonds national d’Aide d’Urgence (FnAU) permet d’apporter une aide financière rapide et personnalisée aux étudiants rencontrant de graves difficultés et à ceux qui doivent faire face à des difficultés spécifiques durables, comme la rupture familiale ou la situation d’indépendance avérée. L’aide d’urgence peut revêtir deux formes : une aide ponctuelle ou une aide annuelle.

Une aide ponctuelle en faveur de l’étudiant(e) qui rencontre momentanément de graves difficultés.

L’aide d’urgence ponctuelle doit permettre de prendre en compte des situations nouvelles, imprévisibles qui interviennent en cours d’année universitaire et qui peuvent amener un(e) étudiant(e) à abandonner ses études. L’aide ponctuelle est cumulable avec une bourse sur critères sociaux, une aide d’urgence annuelle, une  aide à la mobilité, une aide au mérite ou un prêt d’honneur. Elle est attribuée après évaluation de la demande par une assistante sociale.n Montant maximal : 1669 €

Si la situation le justifie, plusieurs aides ponctuelles peuvent être exceptionnellement accordées à une étudiante au cours d’une même année universitaire. Montant maximal : 3338 €

Une aide annuelle accordée à l’étudiant(e) qui rencontre des difficultés pérennes.

L’âge limite pour bénéficier d’une aide d’urgence est fixé à 35 ans, y compris pour les étudiants en reprise d’études. L’aide d’urgence annuelle permet de répondre à certaines situations pérennes qui ne donnent pas lieu au versement d’une bourse d’enseignement supérieur car elles ne remplissent pas au moins une des conditions imposées par la réglementation des bourses d’enseignement supérieur sur critères sociaux du Ministère de l’enseignement supérieur et de la recherche. L’aide annuelle ne peut pas être cumulée avec une bourse sur critères sociaux. En revanche, elle est cumulable avec une aide à la mobilité et au mérite. L’aide d’urgence annuelle donne droit à l’exonération des frais d’inscription à l’université et de cotisation à la Sécurité Sociale étudiante.

Une nouvelle aide annuelle peut être attribuée l’année suivante dans les mêmes conditions. L’étudiant doit faire la demande d’aide auprès du CROUS de son académie. L’attribution et le montant de l’aide d’urgence sont décidés au sein d’une commission. Le directeur du CROUS peut néanmoins accorder une aide avant l’examen de la demande en commission.

Le montant maximal de ce versement anticipé est de 200 €.

 

Les bourses d'études

En devenant parent, vous aurez peut-être droit à une bourse sur critères sociaux. Avec un enfant votre situation change... Celle-ci vous permettra de bénéficier du complément maternité et peut-être d’un logement en résidence universitaire. Pour une demande de bourse il faut remplir le Dossier Social Etudiant :

www.messervices.etudiant.gouv.fr

 

Le complément maternité, d’un montant de 270 € est versé par le Crous sur 9 mois, à l’issue du congé maternité.

 

Les épiceries solidaires sur les campus universitaires

Pour aider les étudiants en difficulté financière, il existe des épiceries solidaires sur les campus universitaires : les AGORAé. On en trouve à Amiens, Brest, Caen, Créteil, Lille, Lyon, Metz, Nancy, Nice, Orsay, Paris, Reims, Saint Etienne, Strasbourg, Valenciennes. Projets d'ouverture à Avignon, Besançon, Cergy, Chambéry, Grenoble, Marseille, Rouen, Poitiers, Toulouse et Troyes.

Les épiceries solidaires proposent aux étudiants des produits à -70% par rapport au coût d'achat. Elles sont accessibles sur critères sociaux : s'adresser au Service Social de l'Université

ou du Crous. info : www.fage.org

A Poitiers, épiss'campus :

www.univ-poitiers.fr/campus/episs-campus

 

A Paris, une aide spécifique pour les étudiants

Le Dispositif d’Aide à l’Installation dans un Logement pour les Etudiants (AILE). Prévue pour les étudiants boursiers qui n’ont pas trouvé de logement en résidence sociale étudiante, cette aide permet de bénéficier d’une prestation forfaitaire de 900 € pour se loger dans le privé à Paris. Elle concerne les étudiants boursiers sur critère social des Académies de Paris, Créteil et Versailles.

www.paris.fr/aile

 

Des crèches pour les enfants d'étudiants

Certaines universités et certains Crous ont ouvert une crèche pour les enfants d'étudiants :
 

n Bordeaux-Talence : Crèche P'tit Campus

Allée René Laroumagne

Domaine Universitaire 33400 Talence

tél : 0557019993

campus@pitchoun.org

 

n Caen : Crèche Campus 1

Esplanade de la paix, CS 14032

14032 Caen cedex 5 - Tél : 02 31 56 60 69

Courriel : martine.lesec@unicaen.fr

 

n Caen : Crèche Campus 2

10 BVD Maréchal Juin - 14000 Caen

Tél : 02 31 56 72 96

Courriel : christelle.creignou@unicaen.fr

www.unicaen.fr/cpe

n Dijon - Université de Bourgogne :

Crèche la Pt'ite Face

Rue Claude Ladrey - BP 27877

21078 Dijon Cedex - Tél. : 03 80 39 50 83

Courriel : la.ptite.fac@u-bourgogne.fr

www.u-bourgogne.fr/creche-la-ptite-fac

n Lyon II : Crèche Equal

8 ave Pierre Mendès France - 69500 Bron

tél : 0478780947

www.crechequal.fr/site

n Lille 3 : Crèche les Kangouroux calins

Bâtiment A4 - tél : 03 20 41 61 59

Courriel : laurence.gin@univ-lille3.fr

www.univ-lille3.fr/campus/viepratique/

creche-lille3

 

n Paris : Jussieu (Paris VI et Paris VII)

Halte Garderie 10-12 rue Cuvier 75005

tél. : 01 44 27 52 99

Courriel : fabienne.barbe@upmc.fr

 

n Paris : Crèche Saint-Jacques

26 bis, rue du Faubourg Saint-Jacques

Paris 14ème

Tél. : 01 43 25 04 20.

La crèche Saint-Jacques n’est pas rattachée à une université en particulier. Elle accueille donc les enfants de tous les étudiants parisiens.

 

n Paris : Crèche de l’université

Paris-Dauphine

Université Paris Dauphine

P020 (rez-de-chaussée) - Paris 16ème

Tel : 01 44 05 42 81

www.dauphine.fr/fr/universite/servicessur-le-site/creche.html

 

n Rennes 2 : Crèche Clair de lune

creche.clairlune@gmail.com

tél : 02 99 14 14 71

www.univ-rennes2.fr/creche-parentaleclair-lune

 

n Toulouse III Paul Sabatier :

Crèche Upsimômes

creche.clairlune@gmail.com

tél : 02 99 14 14 71

http://upsimomes.ups-tlse.fr

 

 

 

Bénéficier du tarif “solidarité pour le gaz et l’électricité

Tarif de première nécessité (TPN) électricité : 0800 333 123

Tarif spécial de solidarité (TSS) gaz : 0800 333 124

 

Si vous bénéficiez de la CMU Complémentaire, vous pouvez bénéficier du tarif de première nécessité (TPN) et du tarif spécial de solidarité (TSS) pour vos factures d’énergie

(gaz et électricité). Vous n’avez aucune démarche supplémentaire à accomplir. Vos coordonnées seront communiquées directement par votre Caisse d’Assurance Maladie à votre fournisseur d’électricité ou votre distributeur en gaz naturel.

aide à la mobilité, une aide au mérite ou un

prêt d’honneur. Elle est attribuée après

évaluation de la demande par une

assistante sociale.

Montant maximal : 1669 €

Si la situation le justifie, plusieurs aides

ponctuelles peuvent être exceptionnellement

accordées à une étudiante au

cours d’une même année universitaire.

Montant maximal : 3338 €

 

Bénéficier du tarif “solidarité” pour le gaz et l’électricité

Tarif de première nécessité (TPN)

électricité : 0800 333 123

Tarif spécial de solidarité (TSS) gaz :

0800 333 124

Si vous bénéficiez de la CMU Complémentaire

(voir page 36), vous pouvez bénéficier du tarif

de première nécessité (TPN) et du tarif spécial

de solidarité (TSS) pour vos factures d’énergie

(gaz et électricité). Vous n’avez aucune démarche

supplémentaire à accomplir. Vos coordonnées

seront communiquées directement par votre

Caisse d’Assurance Maladie à votre fournisseur

d’électricité ou votre distributeur en gaz naturel.

 

×